ItalianoGermanEnglishFrance
HOME EVENEMENTS ENVIRONNEMENT TRADITIONS AGRICULTURE LOISIRS LIENS HEBERGEMENT
designdesigndesign
design

   aromatica_picc.jpg

design
designdesigndesign
designdesigndesign
design
Il y a actuellement:
3 Utilisateurs anonymes "online":
0 Utilisateurs enregistrés "online":
design
designdesigndesign
design
Statistiche
designdesign
designdesign
designdesigndesign
design
design
Sentiers sur la ligne de faite
designdesign
design

 


Le Golfe de Diana, était caractérisé dans le passé par la présence, dans la végétation, d’un bois dédié au culte de la divinité Borman (Lucus Bormani, le bois de Borman), d’abord, et, par la suite, à la Déesse Diane la chasseuse. Aujourd’hui, le terroir a complètement changé.
Selon des études, le développement naturel de la végétation, si elle est laissée libre de se développer sans intervention de l’homme, tendrait à la forêt de chênes vertes (quercus ilex). En réalité, l’homme a modifié fortement le développement naturel des bois ; à l’origine, la Vallée de Diana était couverte de chênes vertes et rouvres (quercus petrae et quercus pubescens) ; les oliviers sauvages était peu nombreux, et les pinèdes s’étendaient seulement près de la côte (pins maritimes, le « pinus pinea »), ou sur les collines plus ensoleillées (pins d’aleppo, les « pinus halepensis »). Aujourd’hui le paysage est caractérisé par une vaste surface d’oliviers, de pinèdes et de bois plantés par l’homme, en alternance avec des bois de chênes et - plus haut - des prairies, un résidu de pâturages originaires.

Au point de vue géologique, dans le Golfe de Diana les terrains font partie d’une formation calcaire stratifiée typique du Ponant Ligure, connue sous le nom de «flysch», un mot d’origine germanique qui signifie: terrain qui glisse. On peut les voir en parcourant la route du bord de mer entre Diano Marina et Imperia, et vers l’intérieur de la vallée. A Diano Castello et dans les alentours de Pairola, on découvre les rochers du Pliocène, surtout les marnes, qui donnent un sol particulièrement

fertile et favorable à la production du vignoble de Vermentino. Une curiosité : les marnes, sont en dialecte local appelées « tufi », qui est à l’origine du nom du bourg de Tovo, qui fait partie de la Commune de Villa Faraldi.

Pour en savoir plus : « I Sentieri di Diana », une publication avec itinéraires pédestres dans l’arrière pays de la Province de Imperia. En vente dans tous les magasins de livres de la Riviera, et à consulter on-line.


 

design
designdesigndesign
design
info@golfodidiana.itFranceGermanEnglishItalianoEnit ItaliaRiviera LigureRiviera dei FioriTop